Alcool

Deux verres par jour et deux jours sans en consommer.

Les recommandations actuelles de Santé publique France sont qu’il faut boire au maximum deux verres par jour pendant cinq jours et prévoir deux jours « off » (abstinence les deux jours restants).

Il est également recommandé d’avoir des jours dans la semaine sans consommation, de réduire la quantité totale d’alcool bue, de boire lentement, en mangeant et en alternant avec de l’eau, d’éviter les lieux et les activités à risques, de s’assurer d’être entouré de personnes de confiance et, enfin, de pouvoir rentrer chez soi en toute sécurité.

Des risques biens réels

Une consommation régulière et excessive d’alcool entraîne des répercussions sur la santé mais aussi des conséquences négatives sur la vie sociale (tensions avec l’entourage, diminution de la qualité de vie…) et sur la vie professionnelle (absentéisme au travail). C’est également un facteur de risque d’accident de la voie publique et de violence intra ou extra familiale.

Je n’arrive pas à m’en empêcher…

Le trouble de l’usage de l’alcool se caractérise par la perte de liberté de s’abstenir de consommer et le fait de poursuivre la consommation, tout en étant conscient des conséquences négatives. On distingue schématiquement la dépendance physique qui se traduit cliniquement par l’installation d’une tolérance, et des signes de sevrage à l’arrêt de la consommation d’alcool, et la dépendance psychique qui se traduit par une pulsion à consommer des boissons alcoolisées pour en retrouver les effets.

Le diagnostic de dépendance n’est pas toujours facile à porter.

Vous avez besoin d’en parler ?


Toute l’équipe du Cap se tient à votre disposition pour parler ensemble des problèmes liés à l’addiction. N’hésitez pas, vous n’êtes pas seul(e).