Qu’en est-il entre 16 et 20 ans ?

C’est souvent entre 16 et 20 ans que se font les principaux excès avec l’alcool. Le cercle des copains, copines, l’appartenance à un groupe sont des ingrédients de ces dérapages répétitifs. Il paraît illusoire d’interdire à votre enfant de cet âge de lui interdire de boire ; de toute façon il n’en tiendra pas compte d’autant moins qu’il sera souvent dans un groupe. Il est donc préférable d’orienter votre conversation sur les risques liés à ces abus en lui faisant part de vos craintes à cet égard. Vous pouvez lui expliquer que vous aussi vous avez été jeune et que les dérapages lors de ces soirées existent et que vous connaissez les risques pris sur la route en fin de soirée.
S’il se fait ramener par un copain, votre enfant ne doit pas monter dans la voiture de quelqu’un qui a bu. D’autres solutions existent : vous préférez qu’il vous appelle ou qu’il prenne un taxi. Vous pouvez également, en concertation avec ses amis, lui proposer l’astuce du » conducteur désigné » : à chaque sortie, le chauffeur ne boit pas d’alcool sachant que lors d’autres virées le chauffeur change.
L’important est dans tous les cas de maintenir une porte ouverte à la communication, au dialogue. Tous les problèmes ont leur(s) solution(s).