Je crois que mon enfant se drogue ; comment en être sûre ?

Quoiqu’il en soit, les conseils qui vont suivre ne sauraient remplacer une étude approfondie de la problématique de l’usager et/ou de sa famille. Nous vous recommandons donc de nous contacter ou de remplir le formulaire afin d’obtenir une réponse personnalisée et de déterminer les actions les plus appropriées.

La réponse ne peut être unique ; elle va dépendre de chaque adolescent.

Les indices les plus fréquents sont :

  • yeux rouges et pupilles dilatées,
  • difficulté d’élocution, propos décousus,
  • irritation, bouche sèche, haleine particulière,
  • odeur de fumée différente de celle du tabac (imprégnation des vêtements),
  • difficulté de se souvenir de ce qui vient de se passer, d’être dit,
  • vous trouvez du papier pour rouler des cigarettes (pour faire des « joints »),
  • il possède des petits sachets en plastique ou une « barrette » de shit,
  • vous observez une chute rapide des résultats scolaires, avec un absentéisme grandissant,
  • vous le sentez moins motivé, moins enclin à s’investir dans de nouvelles activités ou à poursuivre celles existantes,
  • vous observez un changement dans ses relations,
  • les absences sont de plus en plus nombreuses, les excuses de plus en plus scabreuses,
  • il se replie sur lui-même, s’enferme dans sa chambre et ouvre les fenêtres pour aérer,
  • il devient irritable, les conflits avec l’entourage sont de plus en plus nombreux sans que ceux-ci soient véritablement justifiés,
  • vous constatez des disparitions d’argent, la vente d’une partie de ses affaires (cd, dvd, jeux vidéo, …),
  • il est souvent « pendu » au téléphone.

Si vous constatez une partie de ces indices, il est préférable de lui en parler et de lui faire part de vos inquiétudes au sujet de vos découvertes.