Est-il dangereux d’arrêter brutalement ?

Il est bien évident que cela dépend du type de fumeur : est-il un fumeur occasionnel ou un fumeur régulier ? Quelle est la teneur en THC du produit ? Combien de « joints » fume-t-il par jour ?
Il faut également prendre en compte la consommation tabagique, il existe souvent une dépendance au tabac étant donné qu’il est associé au produit. Il est nécessaire, pour pouvoir arrêter toute consommation de cannabis de modifier, de changer ses habitudes. Par ailleurs lors de l’arrêt du cannabis l’usager devra veiller à ne pas augmenter sa consommation tabagique ou chercher un autre produit pour combler ce manque.
L’arrêt du cannabis peut faire émerger certains problèmes que la consommation du produit avait masqué : troubles du sommeil, nervosité, irritabilité, troubles du comportement, anxiété, problèmes relationnel avec l’entourage ou les amis, …
Il paraît important que lors de l’arrêt un temps soit réservé à la parole avec un spécialiste (médecin ou psychologue) afin d’apprécier les risques liés à l’usage, les « recettes » pour arrêter et les moyens qui peuvent aider à la réussite et limiter les rechutes.